Je reçois régulièrement des messages de lecteurs ici et là en France (et même en Belgique), qui me demandent si je serai à tel ou tel salon. Je reçois également un certain nombre d’invitations à des salons du livre.

Hélas, je décline souvent. Pas de gaieté de coeur, car j’adore aller à la rencontre de mes lecteurs.

Non, si je refuse, c’est pour une raison toute bête : à moins d’être un auteur ultra connu, dont les frais sont pris en charge par la maison d’édition, le coût du déplacement est intégralement à la charge des auteurs.

Train, hôtel, repas, c’est à moi de financer ma participation aux salons (et je ne parle même pas de certains salons qui exigent des frais d’inscription délirants). Sachant qu’en moyenne les droits d’auteurs s’élèvent à moins de deux euros par livre vendu, je vous laisse imaginer le nombre de livres qu’il faut que je vende pour rembourser le voyage… Et je ne parle même pas d’être bénéficiaire !

A mon grand regret, je me vois donc obligée de limiter ma présence aux salons et librairies se trouvant dans un périmètre raisonnable autour de mon domicile. Parfois, il peut arriver que je me déplace plus loin, si j’ai de la famille ou des amis dans le coin. Trop rarement.

 

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :