Vous vous souvenez du PNE, le prix de la nouvelle érotique ? J’y ai participé l’année dernière. Mais si, je vous en avais parlé, juste ici.

Rappels des contraintes : sur le thème « One mort time » et avec comme mot final « entonnoir ».

Je ne pensais pas que cela me mènerait où que ce soit, le fait d’avoir tenu le pari jusqu’au bout me suffisait amplement. Sur les 228 nouvelles livrées dans les temps, 20 ont été sélectionnées par le jury pour faire partie des finalistes. Je vous laisse imaginer ma stupéfaction en apprenant que ma nouvelle En odeur de sainteté faisait partie des 20 !

Je n’ai pas gagné la première place, mais j’étais déjà très fière d’avoir pu intégrer le top 20.

L’histoire aurait pu s’arrêter là.

Mais ma nouvelle a continué, puisqu’elle fait partie des 10 choisies pour figurer dans le recueil 2019. Lequel vient de sortir, en papier et en numérique. Si la version imprimée est payante, la numérique est complètement gratuite. Ce serait dommage de ne pas en profiter !

Vous pouvez vous procurer le recueil sur Amazon ou Fnac.

N’hésitez pas à le lire et à me faire vos retours sur En odeur de sainteté.

Je souhaite bon courage aux 300 candidats qui plancheront sur un nouveau thème toute la nuit de samedi à dimanche de cette semaine.

Que la force d’Éros soit avec eux !

pne

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :